• Ca y est, j'ai reçu mes billets de train pour la Bretagne !  (Merci Gephyre et Scorfel ^^)

    Je serai donc au

     Festival Scorfel (Lannion),
    ce week-end du 19 et 20 octobre.

     

    Dédicaces : festival Scorfel (Lannion) : 19 et 20 octobre 2019

    Vous pourrez me trouver sur le stand de Gephyre Editions, avec Rose-thé et gris souris (mes autres romans seront là aussi ;-) ).

    Dédicaces : festival Scorfel (Lannion) : 19 et 20 octobre 2019

     

     Dédicaces : festival Scorfel (Lannion) : 19 et 20 octobre 2019Dédicaces : festival Scorfel (Lannion) : 19 et 20 octobre 2019Dédicaces : festival Scorfel (Lannion) : 19 et 20 octobre 2019

    cool


  • Je reviens tout juste des Aventuriales, et j'ai encore des étoiles plein les yeux.

    Merci tout plein à Gephyre Editions et aux Editions du 38 de m'y avoir conviée.

    C'était  cool yescool !

    Aventuriales 2019
    En (fort bonne) compagnie de Crazy 


    Un GRAND merci aux organisateurs, et notamment à ma chère Luce Basseterre.

    Un GRAND merci aux lecteurs. Les anciens, les nouveaux, les futurs. Vous étiez nombreux au rendez-vous, et ma Muse en a l'encre en ébullition pour des semaines.

     

     

    Quand je suis émue j'ai du mal à trouver mes mots, alors je vais faire comme l'an dernier : vous raconter un peu, non pas en tant qu'autrice, mais en tant que lectrice

    Evidemment, de ce point de vue les Aventuriales sont pour moi un véritable supplice de Tantale. Devant y rester tout un week-end, ce serait inhumain de ne pas m'autoriser à craquer, mais mon porte-monnaie n'est guère extensible (ben oui quoi, un auteur doit vendre entre 12 et 20 livres pour gagner de quoi s'en acheter un...  ;-) ).

    Alors que prendre, comment choisir ?

    Les rencontres les plus marquantes sont le guide de base, mes étagères papier surbookées (^^) et mon dos qui ne peut pas porter de charges lourdes exigent des versions numériques, ma vieille liseuse n'acceptant pas les DRM m'interdit les éditeurs qui les utilisent. 

    Mais, il y a souvent tant de belles rencontres que malgré ces contraintes je dois aussi considérer mes envies de lectures du moment pour réussir à choisir. Ce que je n'aime guère faire à l'achat, parce que tous les genres ou presque sont susceptibles de me plaire, et que c'est dans ma Pile à Lire normalement que je pioche selon ce critère (ou que je feuillette au hasard quand je n'ai pas d'envie précise).

    Bref, cette année, j'ai tenu compte de toutes ces contraintes, et j'en ai même ajouté d'autres tant ces Aventuriales ont été riches de rencontres avivant ma soif de lectures.

    Pour fêter la sortie de La Forêt des Gardiens, j'ai commencé par privilégier mes nouveaux collègues des éditions du 38. (Ce que je n'ai pas pu faire du côté de la Gephyre... par manque de "nouveaux" collègues. ;-))

    Des auteurs présents, j'avais déjà lu Stéphane Desienne (grand fournisseur d'aliens, de zombies, d'idées space toutes plus sympas les unes que les autres... et de (trop) délicieux bonbons tendres), Sophie Moulay, et l'inénarrable et sage Crazy dont j'ai dévoré la semaine dernière, Ceux qui vivent du sang versé (de la bit-lit à la fois hors codes du genre et en plein dedans, et totalement antisexiste. Bravo !).

    Des autres auteurs du 38 présents, j'ai désormais dans ma liseuse :

    L'intégrale des Aventures occultes de Lady Bradsley d'Olivier Saraja (ravie d'avoir enfin pu profité de sa bonne humeur autrement qu'en coup de vent ^^).

    L'intégrale d'Allia de Sylvie Khaufold (nous étions chacune à un bout de la - loooongue - table des dédicaces et nous nous sommes surtout échanger des sourires en se croisant pour aller en pause, mais ça fait un bout de temps que je zyeute ses livres. Voici l'occasion toute trouvée pour m'y mettre).

    La malédiction de l'anneau des Niflungar de Sara Greem (non seulement, je suis contente de ne pas être la seule autrice d'un stand à être montée sur ressort (ou à avoir des puces ?), mais j'ai bien besoin de réviser et approfondir ma mythologie nordique.)

     

    Mitania - Au coeur de la légende de Bernard Afflatet (du post-apo, et c'est justement le genre de mon projet en cours de finalisation. Hâte de voir comment Bernard traite nos thématiques communes !)

     

    Bien sûr - et comme vous l'avez compris aux paragraphes sur Sara et Sylvie, mes ressorts/puces exigent de moi des pauses fréquentes, et j'en profite pour bisouter les potes, faire connaissance avec leurs propres potes ou avec mes voisins de clopes, visiter les stands,...

    C'est ainsi que j'ai (re-)trouvé avec grand plaisir Frédéric Dupuis, l'éditeur du 1115 (ou Editions Mille Cent Quinze, pour ceux qui se demandent comment ça se prononce ;-)) dont j'apprécie énormément la vision et la politique éditoriales, en tant qu'autrice tout autant que lectrice.

    L'an dernier, je lui ai acheté Dans l'ombre des miroirs de Marge Nantel, parce que je connais Marge depuis des années par le forum de Cocyclics mais que je la rencontrais IRL pour la première fois (elle est super, comme prévu !^^). 

    La lecture de ce roman fantasy de cape et d'épée m'a emballée, et comme son éditeur est  également une belle rencontre de cette année, double raison de m'offrir un nouveau 1115.

    J'ai choisi les 3 premiers tomes d'Occultes Racines de Sarigan, du jeunesse avec de la magie qui m'allèche fort.

    Enfin, la dernière de mes acquisitions est due à la beauté du chapeau d'Ophélie (et pas que du chapeau, tout le costume, bijoux compris était superbe, et lui sied à merveille). Sais-tu, madame, que je n'avais pas encore :

    La dernière fée de Bourbon (Ophélie Bruneau, en papier chez Lynks, en numérique au Chat noir).

     

    J'en ai terminé avec mes acquisitions du jour, mais pas encore avec mes lectures guidées par mes rencontres.

    Tout d'abord, j'ai eu l'immense joie de serrer enfin Silène, dans mes bras l'une des deux re-lectrices principales de La Forêt des Gardiens. J'ai déjà la plupart de ses livres dans ma bibliothèque (on ne peut donc pas parler d'acquisition du jour ;-)), et pour l'occasion, j'ai dévoré dans le train, Les lettres volées (Silène Edgar, Ed. Castelmore). Bravo pour ce roman historique sur la jeunesse de Françoise de Sévigné (imaginée par Silène, mais très documentée), qui est tout autant un régal littéraire et pédagogique qu'une histoire aux thématiques adolescentes et sociales contemporaines. J'aime !

     

    J'attends avec impatience que "Ce caillou dans ma chaussure" qui vient de paraître à la Gephyre (ouaip, on est même collègues d'éditrice. :-) ) sorte en numérique.

    Mes Aventuriales 2019 : vive la truffade !

    Nadia, l'autre re-lectrice principale des Gardiens était également présente. Ses romans aussi emplissent mes étagères. L'an dernier, nous nous étions déjà retrouvées aux Aventuriales et je m'étais préparé à notre rencontre en lisant Jivana (Nadia Coste, ActuSF). J'étais repartie avec Le Premier  (Nadia Coste, Scrinéo) et Rhizome (Nadia Coste, Seuil Jeunesse). Je les ai lus depuis et je conseille ! (Attention,  Le Premier est beaucoup plus dur que les autres romans de Nadia, mais si cela ne vous effraie pas : foncez !)

     

    Pour terminer, vous aurez remarqué avec ce qui précède que je n'ai rien d'une chroniqueuse littéraire, mais justement j'ai eu la joie de pouvoir rencontrer et discuter avec :

     

    et

     

    sans oublier  Siana (encore une "grenouille" cocyclienne de mon coeur ^^) qui a reçu :

     9 auteurs sur son divan

    pour les faire parler d'un de leur personnage (Arsouille s'en regorge encore).

     

    smile A l'année prochaine ! smile

    Vive la truffade !

     


  • C'est parti pour les Aventuriales 2019 ! YATTA !
    (Au vu des coulisses ;-), elles promettent déjà tout autant que les 2018.)

    Vous pourrez m'y trouver le samedi 28 et le dimanche 29,

    sur les stands des Editions du 38 ou de la Gephyre,

    accompagnée de :

    - La Forêt des Gardiens (science-fantasy, 11 ans+, Ed. du 38)

    - Rose-thé et gris souris (littérature générale, Gephyre Ed.)

    - Entre troll et ogre (Anticipation Fantasy, ActuSF)

    - Les Aériens (Fantastique, 10 ans+, Sarbacane)

    Dédicaces : Les Aventuriales 28 et 29 septembre 2019

    L'entrée est libre, et il y a plein d'animations pour vous en mettre plein les yeux...

    Cliquez ICI pour tout savoir.

     

     


  • C'est tout émue que je vous annonce la nouvelle édition de La Forêt des Gardiens.

     

    Parution sept 2019 : La Forêt des Gardiens, Aventure et Fantasy jeunesse

    money  YOUUUUUUUU YOUUUUUUUUUU money

    money FEU DE JOIE money
    et
    money GRAPAIN A LA MYRBOISE pour TOUS ! money

     

     

    Titre : La Forêt des Gardiens

    Editeur : Editions du 38

    Sortie : 28 septembre 2019

    Prix : 5,99 euros en numérique - 16 euros en papier grand format 

     

    Mots-clé thématiques : Aventure - Ecologie - Contrôle de soi - Abus mental - Deuil - Entraide - Amour - Courage

    Mots-clé fond : Forêt sauvage - Télépathie - Prédateurs - Epidémie - Survie - Quête - Sciences

    Présentation de l'éditeur :

    Dans la forêt de fin d’automne de la planète PèreMère, Méi, 15 ans, est initiée à la télépathie. Est-elle vraiment assez responsable pour l’assumer ?

    Dael s’inquiète que son amie de toujours devienne adulte avant lui. Et si le changement creusait un fossé entre eux, et si elle se moquait des nouveaux sentiments qu’elle provoque en lui ?

    À 10 ans, Nori est déjà un excellent forestier. Si les horribles mentaloups ne l’obligeaient pas à rester sous la protection télépathique des adultes, il explorerait la forêt de fond en comble.

    Arinou adore Dael et Nori, ses grands frères, et sa grande amie, Méi. Certes, ils exigent souvent qu’elle se lave les cheveux, mais ils la laissent éplucher les pomterres pour la soupe et lui apprennent à naviguer en canoë et à pêcher la truite.

    Et puis, tout bascule…

    Une maladie inconnue et mortelle se répand de village en village. Ils sont les seuls à ne pas être contaminés. Ils vont affronter l’hiver, les prédateurs mentaux et les renégats humains pour trouver les mythiques félis, Gardiens de la planète, et tenter de sauver leurs familles.

     

    Passionnant roman d’aventure qui emporte le lecteur dans un parcours initiatique, sur fond de forêt sauvage et de communications télépathiques. À partir de 11 ans.

     

    Pour la petite histoire :

    Une première version de cette aventure de science-fantasy jeunesse (11-15 ans) était parue en série numérique de 2014 à 2016.

    Restructurée en roman, dynamisée dans la forme (ben oui, mon écriture a progressé depuis 6 ans ;-)), la Forêt est désormais publiée aux Edition du 38.

    Un grand merci à Anita Berchenko pour avoir cru en cette histoire depuis sa première édition, pour sa patience et sa compréhension. Merci aussi, à elle et sa graphiste, pour la magnifique couverture. 

     

    money  YOUUUUUUUU YOUUUUUUUUUU money

     

     


  •  

    Le prix des Dévoreurs de Livres : Les Aériens ont gagné !

    Je suis super fière de vous annoncer que

    Les Aériens ont gagné le Prix des Dévoreurs de Livres

    pour la catégorie 5è (11-12 ans).

    happysmilehappy* danse de la joie * smilehappysmile

     

    Le jury (enfin, une petite partie, puisque 1500 collégiens ont voté ;-) ) :

    Le prix des Dévoreurs de Livres : Les Aériens ont gagné !

     

    L'estrade (à ma droite Julien Hervieux pour Orage, le prix des 6èmes, à ma gauche Manon Fargetton  pour les 3èmes avec Quand vient la vague (co-auteur Jean-Christophe Tixier)) :

    Le prix des Dévoreurs de Livres : Les Aériens ont gagné !

     

    Le prix des Dévoreurs de Livres : Les Aériens ont gagné !






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires