• Rencontres en Eure pour le Prix des Dévoreurs de Livres : c'était flow ! :-D

    En Eure, chaque année, des médiathèques, des professeurs de Français et documentalistes organisent le Prix des Dévoreurs de Livres, en sélectionnant 6 romans ado sortis depuis peu.
    Ensuite, aux classes et clubs du livre de 6ème-5ème (11-12 ans environ) de lire chaque titre et de décerner le prix.

    Mais, avant cela, les ados rencontrent les auteurs...

    Les Aériens sont dans la sélection 2019, et j'ai donc visité la Normandie toute la semaine dernière.
    C'était génial ! 


     

    Rencontres en Eure pour le Prix des Dévoreurs de Livres : c'était flow ! :-D

    Aux 5èmes et 6èmes de Gasny, Saint-Marcel, Gaillon, Louviers,...

    Merci !
    Merci de nos échanges, de vos questions, de vos façons de voir la vie, de votre attention et de vos attentions (Je garde précieusement les lettres pour Sarah et Courant d'Air. N'hésitez pas à m'envoyer vos photos, promis je ne les diffuserai pas publiquement ;-). Hâte aussi de lire l'article de ceux qui ont un site... ).

    Sarah, Courantd'Air, Alex - et même Théo ;-) - sont très touchés de votre compréhension et de votre lecture.

    Votre intérêt pour mon métier d'autrice continue de me faire chaud au coeur.

    Vous êtes désormais tous dans la cocotte-minute qui me sert de Muse ! 
    Je vous embrasse.

    Aux dyslexiques, aux aphasiques,
    A tuos cuex qui n’ainmet ps lrie
    A tuos cuex qui ont evnie d’écirre,
    Aprepnnos à ntroe cevreau à joeur aevc ls mtos et ls phasres. Laisosns praelr ntore iganimaiton. Car, aevc ou snas sylto, (se) racnocter uen hitsoire, c’set djéà éricre...


     

    Aux professeurs,

    Je suis épatée par le boulot que vous abattez, par votre engagement et votre dynamisme.
    Vos élèves ont une chance incroyable de vous avoir au CDI ou en Français !
     


     

    Rencontres en Eure pour le Prix des Dévoreurs de Livres : c'était flow ! :-D

     

    A Elise, Anne-Claire, Delphine, Caroline, Marie-Claire, Sandrine, Chrystelle, et tous les autres médiathécaires que j'ai croisés,
    A Ouarda de l'hôtel de l'Orme,

     Votre organisation, votre accueil, nos discussions ont été formidables !

     Grand merci à vous !


     

    Rencontres en Eure pour le Prix des Dévoreurs de Livres : c'était flow ! :-D

     
     
     

  • Je suis tout émue et fière de vous annoncer une nouvelle édition de Rose-thé et gris souris.  

    Sous la direction de Sandrine Scardigli de Gephyre éditions, la comptable Gertrude et le chien Dégage reprennent du collier, pour une version de leur histoire peaufinée et retouchée à partir de celle des Roses Bleues (le premier éditeur).

     

    A paraître : "Rose-thé et gris souris", Gephyre éditions, nouvelle version papier

    Titre : Rose-thé et gris souris

    Editeur : Gephyre éditions

    Sortie : 5 avril 2019

    Prix : 9 euros 50

    Présentation de l'éditeur :

    Tout juste arrivée de Besançon, Gertrude découvre la vie d’une zoreille à la Réunion. Nouveau travail, nouvelle vie... Entre le chef visiblement pas insensible à son charme, les collègues bavardes et ce clébard qui ne la lâche pas d’une semelle, ça en fait des sujets d’adaptation !

    Et puis elle a beau avoir changé d’hémisphère, elle a, semble-t-il, transporté son passé dans ses valises, dont les souvenirs douloureux de son cher Tao et du SIDA.

    De même que s’harmonisent rose-thé et gris souris, il va falloir apprendre à conjuguer tout ça...

    Moi qui suis très sensible à la qualité ortho-typographique, je suis époustouflée du travail de Sandrine, directrice littéraire mais aussi correctrice de haut vol. 
    (Je suis notamment ravie que "gris souris" n'ait pas de trait d'union, mais que nous ayons trouvé un moyen académique de le conserver à "rose-thé". Oui, les auteurs ont quelque fois d'étranges préoccupations que les typographes savent entendre. ^^)

    Quant au boulot de Paul Cosquer, directeur artistique et maquettiste, il a réalisé une couverture par-fai-te ! Elle représente exactement ma propre façon de voir cette histoire un peu cruelle de vies ordinaires.
    (Et vous n'avez pas encore vu le dos de la couverture, qui est juste au top ! Mais je le garde en surprise...)

    Un GRAND  MERCI à Paul et Sandrine !


    Bien sûr, pour la version numérique 2014, ça continue de se passer dans la collection Emma de Milady-Bragelonne, disponible dans toutes les librairies numériques. wink2


  • Dédicaces : 23 et 24 février au Japan Tours Festival

    Ce week-end, je pars à Tours pour le Japan Tours Festival.

    Vous me trouverez :

    le samedi 23 février et le dimanche 24 février,

     à la Station Imaginaire,  

    Dédicaces : 23 et 24 février au Japan Tours Festival

    en compagnie de 9 autres auteurs (cool) de l'Imaginaire,

    et de

    Entre troll et ogre

    et Les Aériens.

    Dédicaces : 23 et 24 février au Japan Tours Festival                Dédicaces : 23 et 24 février au Japan Tours Festival

     

    he Yatta ! he

     


  • Champagne !

    La steppe de Yenislava est parue ! smile^^cool

    Cette nouvelle est destiné à un public averti. Elle parle de virilité et de féminité tordus par la haine. Le contexte est inventé mais très inspiré des nomades des steppes du Kazakhstan d'avant Gengis Khan.

     

    Horrifique 133

     

    Horrifique #133
    spécial Femmes de l'étrange


    Sommaire

     Place des Hortenseas de Tepthida Hay

    La steppe de Yenislava de Marie-Catherine Daniel

    La crapaudière de Céline Maltère

     

     

    Horrifique "est le plus vieux fanzine au Canada" . Comme son nom l'indique, il est dédié à l'horreur.

    Vous pouvez le commander par sa page FB, ou, si vous êtes au Canada, lui demander où se trouve le dépôt le plus proche de chez vous.

      

    La steppe de Yenislava (extraits)

      Le soleil trépassait, déchiqueté par les crocs des pics de l’ouest. De vague d’herbe en vague d’herbe, la steppe nappée de lumière ensanglantée s’assombrissait. La jument d’Oumlaï ralentit l’allure. Son cavalier ne réagit pas. La bête s’arrêta, frissonna longuement, baissa la tête et se mit à brouter.

    Oumlaï, déjà avachi, s’affaissa un peu plus sur la selle. Le fier Tarpanoï n’était plus, il avait bu la haine jusqu’à en être consumé. Seuls demeuraient le chagrin et l’épuisement.

     

    [...]

     

    « Au temps où Tengger, le Ciel bleu, n’avait pas encore confié son nom à la steppe, Tar, le roi des loups, défia le souverain des chevaux. Le combat acharné dura du crépuscule jusqu’à l’aube. Enfin, Tar vainquit l’étalon et se reput de ses entrailles. Puis il vainquit une seconde fois, en forçant devant tous la plus fière jument de la horde à devenir son épouse.

    De cette union naquit Khömiloa, Celle-qui-n’oublie-pas.[...]

     

    [...]

     Le jeune homme ne la remarqua pas immédiatement, mais quand son regard accrocha le sien et qu’il y reconnut la haine et la liberté implacables aperçues dans les yeux de la reine, il n’arriva plus à en détacher les yeux. Il se demanda fugacement pourquoi cette princesse avait réchappé au massacre systématique de toute la famille royale. Mais la réponse fusa, évidente : elle ne pouvait être ni fille ni épouse du roi vaincu. Sa noblesse, comme à beaucoup d’autres, lui venait directement de la steppe.

    Aaaahiiiiiiiiiii... Le cou de cygne de la femme modula le cri-chant. Le torse se déploya libérant les seins d’ivoire : deux perdrix des neiges prirent leur essor, bouleversantes de grâce dans leurs vains tressaillements. Aaaahiiiiiiiiiii... Les bras ondoyèrent au-dessus de la tête, les algues brunes de la chevelure s’y mêlèrent, le visage au nez droit se tendit vers le ciel de la yourte. Aaaahiiiiiiiiiii...

    La femme-oiseau s’envolait. Et s’envolait encore. Aahii Ya ! Puis retombait. Aaaahiiiiiiiiiii... Les genoux pliaient un peu plus à chaque bond. Aahii Ya ! Aaaahiiiiiiiiiii... Le cygne devenait marmotte encerclée par les loups. Aaaahiiiiiiiiiii... Accroupie, elle tournoyait sur elle-même, présentant tour à tour l’intimité ombreuse au creux de ses cuisses et le caillé moulé et ferme de ses fesses.

    La pavane sauvage et sensuelle continua, exhalant des fragrances de sueur de plus en plus capiteuses. Oumlaï n’était plus que nez dilaté, poitrine frémissante, yeux écarquillés, et pénis dressé.

    Le regard de la belle demeurait aussi coupant que le vent hivernal mais, à chaque figure de danse qui les mettait face à face, elle dardait sa langue vers lui.


  •  Nous sommes encore en janvier, mais il est temps de faire un point sur ce qui s'annonce en 2019.

    Je crois que je vais avoir besoin de litres de tisane d'ortie ! he

    Vous êtes prêts ?

    C'est partiiiii !

     

    Parutions prévues en 2019

    3 romans qui n'étaient plus disponibles en papier ont trouvé repreneur, et la parution d'une nouvelle d'horreur en instance de publication depuis des années est enfin possible. YATTA !

    • Mars 2019 : Rose-thé et gris-souris, roman contemporain, Gephyre Edition (une version numérique est disponible chez Milady/Emma)

    " Rose-thé & gris souris est l’histoire émouvante d’un « coup de foudre » entre une humaine et un chien, donc – et pas seulement. Ce roman de littérature contemporaine inaugurera notre collection petit format, et vous permettra de découvrir les valeurs portées par les textes de Marie-Catherine, empreints d’humanisme, de tendresse et d’une grande acuité dans sa vision de notre société. " (Gephyre éditions)

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

    • 1er trimestre 2019 : "La steppe de Yenislava", nouvelle d'horreur, Horrifique - Femmes de l'étrange #133.

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

    • Automne 2019 : Le loupiot, roman d'urban-fantasy, Editions du 38

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

    • Automne 2019 : La Forêt des Gardiens, roman de science-fantasy (à partir de 12 ans), Editions du 38

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

     

    Salons et rencontres 2019 (1er semestre) 

    • 22, 23 et 24 février 2019 : Japan Tours Festival

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

    • Du 2 au 4 avril 2019 : Rencontres et dédicaces à l'occasion de la sélection des Aériens pour le Prix des Dévoreur de Livres, Evreux et Louviers

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

    • 5, 6, 7 avril 2019 : Le Printemps du Livre de Montaigu

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

    • 11 mai 2019 : La Journée des Mondes Oniriques, Charleville-Mézières

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019

    (Leur com' n'est pas encore publique, je vous mets l'affiche de l'an dernier, elle est trop belle ! )

    • 2 juin 2019 : Les Mystériales de Redon

    L’image contient peut-être : texte

    Promotion de l'écriture et de la lecture

    Voilà 6 mois que j'habite en Creuse, mais je suis toujours en lune de miel avec ma nouvelle région. Je n'arrête pas de rencontrer des gens accueillants et dynamiques. Qu'ils soient animateurs, agriculteurs, artistes, auteurs, bibliothécaires, bistrotiers, cadres institutionnels, chalands, commerçants, élus, enseignants, étudiants, libraires, lycéens, retraités, voisins, ils participent tous activement aux réseaux solidaires et/ou culturels (informels ou non) que le monde rural creusois tisse et retisse depuis des siècles pour que la vie, ici, soit particulièrement belle. 

    Alors, pour, à mon tour, faire partie de la trame, j'ai pensé qu'une autrice pourrait s'impliquer dans la vie locale au niveau de la lecture et de l'écriture :

    • 19 janvier 2019 : Nuit de la lecture, à la librairie Au fil des pages, à partir de 16h (cf l'article précédent)

    Nuit de la lecture : 19 janvier 2019

    • Ateliers d'écriture, Master classes

    Des collaborations sont en cours, notamment pour mars et le second semestre.  Contente ! 

     • 10 au 20 avril 2019 : Printemps des Cafés Write-in

    C'est le NanoWrimo et ses write-in qui m'ont donné cette idée de Printemps. Un "write-in" est une sorte de "café écriture" qui regroupe les auteurs désireux de travailler et parler de leurs projets d'écriture respectifs.

    Prévisions et Agenda (1er semestre) 2019
    (affiche en cours d'élaboration)

    Avec ma complice Maud Lucien, une autrice plasticienne, l'événement qui, au départ, devait se dérouler dans un seul café culturel associatif (La Perception, à Dun-le-Palestel, dont Maud est l'une des fondatrices) est vite devenu un projet à l'échelle départementale.

    4 bourgs et 6 lieux (cafés, librairies, bibliothèques, tiers-lieux) sont d'ores et déjà partants, alors que le dossier de com' n'a été envoyé qu'hier soir.

    Je vous dis que les gens sont dynamiques dans le coin ! :-)

     

    Projets d'écriture 2019

    Mon vrai boulot d'autrice, c'est écrire. Si je finis ce long article, par ce qui, à mes yeux, est le plus important, c'est tout simplement parce que je suis de ceux qui gardent le meilleur pour la fin ont toujours un peu peur de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

    Mais, bon, il y a tout de même de bonnes chances qu'en 2019, je vienne au moins à bout de :

    • Ceux qui vivront (titre provisoire), roman court d'anticipation/post-apo 

    « L’humanité a quasi disparu à cause de la pollution. Le sergent-éboueur Camille Payet a accepté une mission suicide : se rendre dans un « coeur de pollution », car un satellite y signale de la végétation. Camille n’y croit guère, mais c’est l’occasion pour lui de visiter les ruines où vivaient ses parents biologiques. L’occasion aussi de s’éloigner de ceux qui le harcèlent à cause de sa tare. »

    • Thérapoétique géopolitique (titre provisoire), en collaboration avec une artiste plasticienne 

    De la géopolitique, des pantouns en prosodie malaise, des visuels artistiques, une édition limitée dans une collection qui débute : un projet qui prend à peine forme mais que j'adorerais mener à bien avant la fin de l'année.

    Eruption du Sinabung
    sept. 2013- fév. 2014

    La soie de la suie boit la pluie
    toit après toit nous ensevelit.
    La vie ploie sous le pluie de suie
    toi, moi, la nuit sommes en harmonie.

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires