•  Des choses se préparent dans ma nouvelle région limousine, plus qu'accueillante à tous les niveaux artistiques et culturels (aussi bien les instances institutionnelles, que les libraires, les tiers-lieux et le milieu associatif). Dédicaces : samedi 3 novembre, Espace Culturel E. Leclerc, Guéret

    Des choses autour de mes bouquins, mais aussi à propos d'écriture en général. Je vous en dirai plus au fur et à mesure que les opportunités et les projets se concrétiseront.

    Pour cette semaine, il s'agit de ma première séance de dédicaces en Creuse. Je vais remettre mon beau costume de trollarde aérienne (celui des Aventuriales) pour aller animer  :

    l'Espace Culturel d'Edouard Leclerc de Guéret.

    Samedi 3 novembre 2018

    A partir de 15H

    Sur la table des dédicaces : Les Aériens (roman 10-14 ans, Sarbacane), Entre troll et ogre (roman, ActuSF)

    Entre troll et ogre, roman, Marie-Catherine Daniel .         Les Aériens, Coll. Pépix Noir, Sarbarcane (roman collège)

     


  • Après avoir été dans la sélection du Prix Gavroche, puis dans celle du Prix Elbakin, voici de nouveau les Aériens en lice. Pour le Prix des Dévoreurs de Livres !

    De quoi danser la gigue avec le vent d'automne, non ?  :-) :-) :-)

    Les Dévoreurs de livres 2019 : les Aériens sélectionnés !

    (cliquer sur l'image pour en savoir plus)

     


  • Les Aventuriales, c'était génial !

    Mon premier festival de l'Imaginaire à moins de 9 000 bornes de chez moi ! Des années que je vivais ce genre d'événements par procuration via le Net, à cause de la distance.

    Mais maintenant que je suis installée en Creuse, je peux enfin m'y rendre en chair et en os.

    Alors j'ai bondi sur l'occasion quand ActuSF a proposé de m'y envoyer pour dédicacer Entre troll et ogre !

    Les Aventuriales sont géniales !

    Pour tromper mon impatience et marquer le coup de ce premier salon de mes rêves, je me suis amusée à concevoir un costume de trollitude aérienne (les Aériens étant de la partie eux aussi).

    Armée des encouragements de mes éditeurs, de GIMP (un Photoshop-like gratuit) pour retravailler les visuels à ma convenance, je m'en suis allée voir Patrick, le mercier de Dun-le-Palestel (quel joli nom moyenâgeux, on se croirait dans les Terres du Milieu ^^). Lui, possède le papier pour vêtements, le fer à repasser géant qui va avec, un cutter... et la patience de tout découper à la main (car il n'a pas la machine qui le fait automatiquement). 

    Notre collaboration a donné ça :

    Les Aventuriales sont géniales !

    Les Aventuriales sont géniales !Les Aventuriales sont géniales !

    ***

    Le grand jour est enfin arrivé et la magie a commencé...

    ... dans le train. Grâce à une pause cigarette impromptue en pleine cambrousse, en compagnie d'un contrôleur fan d'Haruki Murakami - son dernier roman était planqué dans la musette du cheminot -, et d'un jeune homme aussi enthousiasmé par l'agriculture que moi par les événements Imaginaire. Sa joie de travailler à la ferme m'a totalement conquise : il m'a fait défiler sur son smartphone ses vaches préférées - des Montbéliardes, comme dans mon enfance -, deux chiens vachers - le border collie travaille vachement(!) mieux que le bosseron -, une chatte et ses tout-petits dénichés dans la paille en allant réparer une herse.

    ***

    Puis, d'un coup, j'étais aux Aventuriales.

    Un énorme BRAVO ! aux organisateurs. Avec un MERCI tout spécial à Luce Basseterre, Dominique Lémuri et Nathalie Ronchaud parce que ce sont surtout elles qui se sont occupées de moi. Fort bien. 

    ***

    Je sais que ce blog est censé être mon blog d'autrice, et que, maintenant, je devrais vous faire un compte-rendu de mon séjour à Ménétrol sous cet angle.

    Seulement, j'ai du mal à trouver mes mots tellement j'ai encore le sifflet coupé par tous ces lecteurs qui se sont intéressés à Arsouille ou aux Aériens, ceux qui ont choisi l'un ou les autres parmi toutes les autres tentations (innombrables, vous vous en doutez), ceux qui avaient prévu à l'avance d'en acheter un (wow !), ceux qui avaient déjà lu l'un ou les autres (wow ! wow ! wow !).

    Merci, merci, merci, à chacun d'entre vous ! 

    ***

    Du coup, c'est sous l'angle de mes lectures  - faites et à faire - que je vais vous résumer un peu de "mes" Aventuriales.

    Un pareil festival bouscule les priorités de la Pile à Lire (PAL), renouvelle les envies de lecture, permet de nouvelles rencontres littéraires.

    La lectrice que je suis a commencé à se préparer à tout ça la semaine dernière.

    J'ai  dégusté Positive Way de Chloé Bertand (coll. Emma chez Milady) que j'ai dans ma PAL depuis sa sortie. Car rien de tel qu'une truffade en perspective avec la dame (très swag, la dame, en plus ! ^^) pour m'y faire penser. Et je me suis régalée de cette belle histoire d'amour sublimant la dure réalité de la jeunesse actuelle. C'est dur et tendre à la fois, pas comme du chocolat praliné, plutôt comme une tourte à la viande faite maison. Je récidiverai !

    Les Aventuriales sont géniales !


    Avant de partir, j'ai également eu le temps de quasi terminer Jivana (ActuSF) sorti il y a quelques jours. Comme ça, en embrassant Nadia (Coste), j'ai pu lui dire de vive voix que c'était merveilleux et émouvant de retrouver les Fedeylins et leur univers. Je sens que je vais re-re-lire les 4 tomes des aventures de Cahil, très très bientôt. :-D
    Et, j'ai hâte que ma fille me prête ceux que je lui ai pris (c'est un cadeau qu'elle n'aura que dans quelques semaines, je ne peux donc pas dévoiler les titres ^^)

    Les Aventuriales sont géniales !

     

    Une fois débarquée aux Aventuriales, c'est abominable comme les tentations sont multiples.

    Le problème c'est que ma PAL est déjà grosse d'au moins un an de lecture (à raison d'1 à 3 livres par semaine, faites le compte...), et que, ceci, c'est sans compter mes envies fréquentes de re-lire un roman (Par exemple, Anacalypse de Sandrine Scadirgli aux éditions Amazones ; Le fou qui volait la tête en bas de Patrice Verry, chez Voy'[el] ; voire tout un cycle, comme celui des Fedeylins (;-)) ou la série Toxic de Stéphane Desienne aux éditions Gephyre ; et j'en passe... ).

    Les Aventuriales sont géniales !Les Aventuriales sont géniales !Les Aventuriales sont géniales !

     

    Alors, pour me limiter au maximum, j'ai choisi de ne prendre que des livres d'auteurs que je n'ai pas juste croisés en coup de vent (mais j'ai bien l'intention de rattraper nos trop rapides (re)trouvailles à d'autres occasions, hein !)

    C'est ainsi que ma PAL Aventuriales contient désormais :

    La Débusqueuse de Mondes de Luce Basseterre (Mü éditions). Non seulement Luce est une des vieilles grenouilles de Cocy que j'avais très envie de rencontrer "en vrai", non seulement j'ai beaucoup apprécié Les enfants du passé (Voy'[el]), lu il y a quelques mois, mais aussi, c'est elle qui m'a hébergé. Outre son accueil très chaleureux et l'excellente soirée truffade, j'ai eu droit à un tour en 4L (j'aime cette voiture !) et à un lit comme mon dos les apprécie (et mon dos est digne de celui de la princesse au petit pois). Plein de bonnes raisons pour entrer dans ma PAL, non ?

    Les Aventuriales sont géniales !

    Dans l'ombre des miroirs de Marge Nantel aux éditions 1115. Encore une autrice avec qui j'échange sur l'écriture  depuis des années, et dont je prévoyais depuis longtemps de me procurer la version finale de ce premier roman. Encore une personne qui "en vrai" est tout aussi sympa et intéressante que virtuellement. Alors, même si je suis jalouse que ses mains de tailleur manient la scie sauteuse comme sa plume (on a discuté fabrication d'étagères), je profite de notre belle rencontre pour passer à l'acte : hop, dans ma PAL !

    Cerise sur le gâteau, cela va être ma première lecture des éditions 1115, dont j'apprécie beaucoup la politique éditoriale et commerciale. 

    Les Aventuriales sont géniales !

    La Romancière, tome 1 du Clan Tarran de K. Sangil (Lune écarlate). Je n'ai pas vraiment eu le temps de faire connaissance avec K. Sangil, mais le peu qu'on a échangé m'a tout à fait convaincue d'essayer sa trilogie. La vraie rencontre, ça a été avec son amie, Céline. On a longuement discuté lunettes et écrans sur un banc dehors... avant de se découvrir plus tard en tant que booktubeuse organisatrice du Prix Littéraire de l'Imaginaire de booktubers.app (le Plib, quoi !) et autrice. Et c'était justement Entre troll et ogre qu'elle venait s'offrir au Salon ! Trop marrant. Après ça, sûr que quand elle m'a présenté K. Sangil et vanté sa plume, il n'était pas question que je passe à côté. ^^

    Les Aventuriales sont géniales !

    Porcelaine - légende du tigre et de la tisseuse d'Estelle Faye (Les moutons électriques). Estelle, c'est l'exemple type de l'autrice que je veux découvrir depuis des années et que ma PAL trop fournie me fait oublier d'acheter. Mais ça y est, c'est fait !  Car j'ai rencontré la dame, et elle est aussi chouette qu'on le dit !

    Les Aventuriales sont géniales !

    Nigthwork de Vincent Mondiot (Actes Sud Junior). Vincent, c'était mon voisin de dédicaces, mon compagnon de clope et de café sur les bancs dehors. On n'a pas eu le temps de refaire complètement le monde ensemble mais avec un peu de chance, la fusion de sa punkitude et de ma trollitude en retardera un peu l'explosion. Impossible après ça de ne pas aller lire ce qu'il écrit !

    Les Aventuriales sont géniales !

    Et pour finir, rejoindront aussi ma PAL, dès qu'ils seront dispos en numérique :

    Les baleines célestes d'Elodie Serrano (chez Plume Blanche). J'ai suivi sa gestation et ses aventures éditoriales sur le forum Cocyclics et ça fait un bout de temps que je le zyeute. Mais, là, en plus, j'ai enfin pu serrer dans mes bras ma vieille collègue grenouille qu'est Elodie-Vestrit, alors je suis encore plus sur les fanons. Vivement novembre pour la sortie officielle !

    Les Aventuriales sont géniales !

    Planète centrale de Yaël-July Nahon (chez Rivière Blanche). Ah Ah Ah, Yaël, tu croyais peut-être que j'allais lâcher le morceau sachant que tu n'es pas très numérique ? Raté ! Notre soirée pyjama m'a bien trop convaincue que je devais lire ton bouquin. Alors à quand l'odyssée de la Capitaine Stilton en e-book ?

    Les Aventuriales sont géniales !

     

    Dans un autre registre artistique qui m'en bouche un coin, je termine avec une très belle rencontre. Celle de Cindy Canévet autour de la truffade du samedi soir (je veuuuuux le même pyjama !) et, le lendemain, avec ses illustrations.

    Les Aventuriales sont géniales !

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires