• Bel été et hiver austral à vous !

    Je vous laisse en compagnie de mes tarés dont je viens juste de terminer le premier jet.

    ___________________

    Quartier Tarés

    Toxic Rat Bansky

    (Photo. : Banksy toxic rat, Tim Fuller (LCC))

     

    Il y a 30 ans, Quartier Tarés s’appelait la cité des Lilas et les gens avaient les mêmes droits que les bons citoyens, y compris celui d’être soignés gratuitement. On survivait longtemps aux truc-cides, et les mômes étaient plus nombreux, plus viables et moins débiles.

    Depuis que papi est mort, Pedro ne pense guère à un passé qu’il n’a jamais connu. Il a d’autres soucis : les rats qu’il piège sont de plus en plus rares et difformes, et Chameau, son fils, a besoin de viande pour lutter contre son anémie. Il va falloir se décider à aller chasser du côté de la Grande Décharge. Elle est tellement contaminée que la nuit, elle teinte le smog d’un halo verdâtre.  Pauline la pute dit qu’une seule heure là-bas, et tu meurs dans l’année. Mais Pauline a été une bonne citoyenne, elle ne sait pas vraiment à quel point les tarés sont coriaces.

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires